Questions et réponses avec Marc Edwards

Afin d’aider les membres des associations sportives à prendre connaissance des positions des différents candidats à la mairie sur les enjeux qui les concernent, l'ABSL, l'AHMSL, l'ASSL, le Blue Machine, le CPA et le Club de curling leur ont soumis un court questionnaire afin de recueillir leurs propos de façon neutre. Les candidats étaient libres de répondre ou non. Les associations se sont engagées à diffuser les réponses des candidats auprès de leurs membres, ainsi qu’auprès de la population lambertoise en général. 

Voici les réponses de Monsieur Marc Edwards...

Question #1 : Que pensez-vous de maximiser l’utilisation de l’aréna à 12 mois par année?  Si vous êtes en faveur, comment comptez-vous financer les coûts encourus par cette utilisation accrue?

La ville a récemment mis en place un projet de remettre la gestion de l’aréna à une OSBL dont le conseil serait composé entre autres de membres des associations sportives.

Cette nouvelle structure administrative devrait permettre d’opérer l’aréna à un coût horaire beaucoup plus bas. Donc, même en étant ouvert 12 mois par année les frais encourus par la ville ne devraient pas augmenter.

En ouvrant 12 mois, il y aura aussi des revenus de location 12 mois par année.

Les frais horaires payés par les associations sportives pourraient aussi être revue à la baisse pour l’aréna (étant donné la diminution de coûts), ce qui permettrait d’offrir aux associations plus de services aux mêmes coûts.

Je me permets un petit commentaire gratuit, en tant que parent de 3 jeunes dans l’équipe de natation (qui compte parmi ces rang 2 nageurs de 15 et 16 ans de niveau national). Pourquoi la piscine est presque tout le temps l’enfant pauvre du CDL?

Question #2 : Les jeunes familles qui représentent la quasi-totalité de nos membres et bénévoles peuvent difficilement se libérer pour assister aux séances du conseil municipal.  Comment prévoyez-vous avoir le vrai pouls de la population lambertoise en matière de loisirs, autrement que par la présence physique aux séances du conseil?

Dès mon entrée en poste, je vais demander que les réunions du conseil soient diffusées sur Facebook Live et prévoir une période de questions pour les « téléspectateurs ».

De plus, en tant que candidat à la Mairie, je m’engage à supporter non seulement les associations individuellement, mais d’aider les associations à mettre en place la structure et les outils nécessaires pour permettre une collaboration; ceux-ci permettront aux associations de réduire leurs frais administratifs, faciliterons la communication avec l’ensemble des citoyens et avec la ville. Elle permettra aussi à la ville d’être plus efficace. Donc, plus de services à moindre coûts.

Question #3 : La gestion des plateaux sportifs et leur accessibilité s’avèrent souvent problématiques. Comment proposez-vous améliorer la situation afin de permettre aux sportifs lambertois de profiter davantage de nos infrastructures?

Je veux développer une stratégie de gestion des plateaux qui offrirait beaucoup plus d’autonomie aux associations sportives.

Par exemple, je crois que l’on pourrait donner les clés des différents bâtiments près des terrains de soccer à l’ASSL. De cette façon, les associations sportives ne dépendent plus du service des loisirs qui eux dépendent du service d’urbanisme pour débarrer des portes de salles de bain.

Je crois aussi que l’association de Baseball est capable de s’occuper des lumières.

On fait confiance aux associations sportives avec nos enfants, mais pas avec nos toilettes et nos lumières, ça ne fait pas beaucoup de sens…

Question #4 : Le projet de réaménagement du Parc Lespérance a franchi une nouvelle étape en septembre dernier.  Supportez-vous le projet tel qu’il est planifié?  Si ce n’est pas le cas, veuillez expliquer concrètement les modifications que vous proposez qui sont susceptibles d’avoir un impact sur les utilisateurs des infrastructures sportives.

Oui, je supporte pleinement toutes les propositions susceptibles d’avoir un impact sur les utilisateurs des infrastructures sportives.

Je crois qu’il devrait y avoir 203 places de stationnement.

J’ai aussi proposé l’ajout d’une navette électrique qui traverserait Saint-Lambert de Préville jusqu’à Tiffin pour faciliter l’accès au CDL (pas très pratique pour les joueurs d’hockey mais bon…)

Je vais retirer les 2 places de stationnement réservés à la direction des loisirs.

Question #5 : Quelles mesures concrètes proposez-vous afin de promouvoir et de reconnaître le bénévolat effectué par les citoyens de notre communauté?

Les bénévoles jouent un rôle important dans plusieurs sphères de notre communauté.

Je m’engage à travailler avec les différents groupes (associations sportives, comités de la ville, conseil des aînés, etc.) afin de développer une stratégie de reconnaissance des bénévoles qui répond à leurs besoins individuels.

Nous avons une des population les plus éduquée et chevronnée qui est très fier d’habiter à Saint-Lambert. Il faut écouter, mobiliser, engager, outiller, mettre à profit et RECONNAÎTRE les personnes qui veulent contribuer de façon positive au développement de notre belle ville.

Je suis encore furieux du fait que les projets citoyens sont 18 mois en retard et que l’on nomme jamais les gens qui les ont mis de l’avant…

Question #6 : Comment allez-vous dégager les sommes nécessaires afin d’entretenir et d’améliorer les infrastructures courantes et comment allez-vous financer les investissements en infrastructures requis dans les années à venir?

Je crois que c’est le rôle de la ville de Saint-Lambert d’offrir des installations sportives de qualité à l’ensemble de ces citoyens. Je crois que la majorité des frais d’entretien et d’opération devraient être payés à même le fond de roulement de la ville.

Je crois par contre qu’il faut aussi maintenir des frais de location de plateaux. Ces frais sont généralement modiques, donnent aux associations le droit de revendiquer le maintien des surfaces en bon état et surtout aident à garder l’équilibre entre l’utilisateur et le payeur. À mon avis il serait imprudent de les éliminer.

Présentement, je crois que les associations souffrent beaucoup plus du manque d’infrastructures locales que des frais de plateaux. L’ASSL loue des terrains à Brossard l’hiver et cela coute 3x que les terrains à Saint-Lambert, Le hockey loue au 4 glaces, la Blue Machine au Cegep du Vieux-Montréal, l’équipe de Waterpolo à Longueuil (pour des horaires très poche) etc.  

J’aimerais profiter de la présence du Collège Champlain sur notre territoire pour explorer l’idée d’y construire un important complexe sportif. Piscine de 50 mètres, 2 glaces, et un terrain synthétique. Le projet pourrait être fait en collaboration avec les 4 collèges à proximité et les associations sportives pourraient louer des espaces au collège les soirs et fins de semaine.

J’aimerais aussi poursuivre les discussions avec le club de golf municipal (et le curling) concernant le déménagement de la bâtisse à côté du « club house »